La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Interview d'une étudiante en alternance au sein de l'équipe de développement local

Posté le 12/04/2019

 

 

Julie Rodriguez «Il est essentiel que les associations se connaissent» 

Julie Rodriguez de l'EDL : " Il est essentiel que les associations se connaissent"

 

A l'occasion du parcours jeunesse organisé dans le quartier de la Porte de Vanves, Lelia a pu rencontrer Julie Rodriguez de l'équipe de développement local (EDL).

 

Vous êtes étudiante et en alternance au sein de l'équipe de développement local (EDL) du quartier Porte de Vanves dans le 14ième. En quoi consiste votre travail ?

Effectivement, je suis étudiante en alternance. Ce qui signifie que je suis deux semaines par mois à l'équipe de développement local, puis deux semaines à l'école. Concrètement, l'équipe de développement local a pour rôle de faire le lien entre tous les acteurs du quartier et de favoriser l'émergence de projets communs entre tous ces acteurs.

 

Vous avez notamment organisé un parcours jeunesse le 25 janvier. Quel était l'objectif d'une telle action?

Le parcours jeunesse, c'est un parcours que nous avons décidé d'organiser en constatant que les associations du quartier ne se connaissaient pas ou alors très peu. Parfois, elles ne savent pas quelles sont les missions des autres partenaires. C'est donc pour répondre à cette problématique que nous avons pensé organiser des parcours dans le quartier : les acteurs vont à la rencontre les uns des autres. Nous nous arrêtons chez trois acteurs différents du quartier dont les activités sont en rapport avec la jeunesse.

 

Faites-vous souvent ce parcours jeunesse ?

Non c'est le premier. Et pour le moment, c'est le seul qui est prévu mais il y aura des parcours : parentalité, loisirs, petite enfance, accès au droit... Il y a, à chaque fois, des objectifs différents c'est toujours un partenaire qui organise. Aujourd'hui, par exemple c'est Aurélien Lesne de la Mairie de Paris (Ndle Référent jeunesse des territoires de la zone sud) et la direction SOS sport. Nous accompagnons, s'il y a besoin d'aide, mais c'est de leur initiative. C'est lui qui a créé le parcours et qui accompagne les gens pendant la marche.

 

Pourquoi est-ce que c'est important que les associations se rencontrent ?

C'est essentiel pour avoir une vision globale de ce qui se passe dans le quartier, pour ne pas que les associations fassent toutes la même chose, par exemple si une association donne des cours de piano et qu'il y en a d'autres qui en donnent aussi juste à côté... Donc c'est mieux de s'unir comme ça s'il y a des projets différents ...

 

Puisque les associations doivent se déclarer à la mairie, est ce que la mairie ne s'organise pas pour que deux associations ne proposent pas la même chose dans la même rue ?

Oui, la mairie s'assure du lien entre les deux organisations, mais malheureusement ce n'est pas toujours le cas. Il est donc important de s'assurer que les associations puissent faire des partenariats ou proposer d'autres activités pour ne pas créer des concurrences.

 

Propos recueillis par Ntchagang Lelia